Extrait du Discours du Chef de l’Etat

J’ai instruit le Gouvernement d’accélérer la mise en place des conditions préalables à l’industrialisation de notre pays. Ces conditions indispensables sont :

le développement des infrastructures de communication et télécommunications.

Dans ce dernier domaine, il nous faut rattraper au plus vite notre retard dans le développement de l’Economie Numérique. Celle-ci est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour notre jeunesse. Nous devons pouvoir en tirer avantage pleinement. Le Gouvernement, dans son organisation, accordera à ce secteur toute l’attention méritée.[…]



Extrait du Message du Chef de l’Etat à la Nation
à l’occasion de la fin d’année 2015 et du Nouvel An 2016


La Société de connaissance et du savoir a créé les mutations des
besoins humains ainsi que la façon de les adresser et de les satisfaire. Ceci a été favorisé par le développement des nouvelles technologies et de l’électronique lesquelles ont affiné la révolution
industrielle intervenue il y a près de deux siècles aujourd’hui. Biens
physiques et virtuels se côtoient, la distance n’est plus un obstacle
pour l’instantanéité de l’action.

Ce nouveau paradigme du 21ème
siècle a pris le vocable du «tout numérique».
Dans ce contexte mondial marqué par la mutation vers le «tout numérique», le Cameroun a entrepris des grands chantiers sur les
plans institutionnel, réglementaire et infrastructurel devant conduire
vers l’émergence numérique à l’horizon 2035. Le Chef de l’Etat,
Son Excellence Paul Biya, en a fixé le cap dans sa vision pour la
poursuite de ces chantiers, conditions préalables et indispensables
à une véritable industrialisation de notre pays.


Malgré l’importance des investissements réalisés à ce jour, le niveau
d’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) par les populations et les entreprises locales demeure
très limité. A titre d’illustration, l’accès à l’Internet à domicile demeure encore à 12,3% en zone urbaine et 1,4% en zone rurale*.
De même, la vulgarisation, la diffusion, l’adoption et l’appropriation des TIC au Cameroun restent insuffisantes.


Partant de ce constat, le Président de la République, Son Excellence
Paul Biya, dans son adresse de fin d’année à la nation le 31 décembre 2015, a affirmé avec force qu’« …il nous faut rattraper au plus vite notre retard dans le développement de l’Economie Numérique. Celle-ci est un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour la jeunesse ».


Le concept d’économie numérique traduit de nouveaux modèles d’échange et de partage de l’information basés sur les TIC, de création de richesses et
qui modifient la quasi-totalité des modes de production des biens
et services d’autres secteurs d’activité.
L’économie numérique renferme trois piliers. Le premier, qualifié de
cœur de l’économie numérique, repose sur le développement des
infrastructures des communications électroniques large bande et
des secteurs de l’informatique et de l’électronique, tandis que le
deuxième et le troisième portent respectivement sur les activités nées
du fait du développement des TIC et la transformation des secteurs
d’activités existants, par l’intégration de l’usage des TIC.


En effet, les TIC impactent sur la croissance et l’emploi d’une part,
par leur contribution intrinsèque à l’économie, la génération d’emplois directs et indirects et la vulgarisation des offres d’emplois de
Plan stratégique Cameroun numérique 2020


Plan stratégique Cameroun numérique 2020


PREAMBULE


l’économie réelle et par les effets induits de leur introduction dans
le processus de production de toutes les branches d’activité
économique améliorant ainsi leur productivité, leur compétitivités et l’innovation, entrainant une hausse substantielle au
PIB d’autre part.


Voici donc élaborée une boussole qui met en exergue les actions à réaliser et propose les mesures idoines de développement des usages et contenus TIC ainsi que la mise en œuvre
des politiques d’accompagnement y relatives pour l’émergence de l’économie numérique au Cameroun.
Elaboré en synergie avec toutes les parties prenantes, le plan
stratégique « Cameroun numérique 2020 » se situant en droite
ligne de la mise en œuvre de la politique des « Grandes Réalisations » prônée par le Chef de l’Etat, devra contribuer grandement à l’atteinte des objectifs de croissance et de plein emploi visés par le Gouvernement dans les cinq prochaines années, à travers un usage plus intensif des TIC dans les outils de production entrainant une amélioration conséquente de la
productivité nationale.

Ce plan élaboré s’appuie sur trois principaux piliers se rapportant respectivement aux aspects liés à l’offre, à la demande,
à la régulation et la gouvernance. Tout au long de sa mise en œuvre programmée sur cinq ans (2016-2020), le Gouvernement accordera la plus grande attention aux axes prioritaires suivants :
– développer les infrastructures large bande ;
– accroître la production et l’offre des contenus numériques ;
– assurer la transformation numérique de l’administration et
des entreprises ;
– promouvoir la culture du numérique par la généralisation
de l’usage des TIC dans la société ;
– renforcer la confiance numérique ;
– développer une industrie locale du numérique et encourager la recherche et l’innovation ;
– assurer le développement du capital humain et le leadership
dans le numérique ;
– assurer l’amélioration de la gouvernance et appui institutionnel.
L’ensemble des secteurs d’activités dispose désormais d’un
cadre de référence, qui facilitera la lisibilité et la visibilité des
actions que le Gouvernement entend mener dans le domaine de
l’économie numérique, afin d’en faire l’un des leviers prioritaires
de l’industrialisation au Cameroun et du développement économique.


Philémon Yang
Premier Ministre, Chef du Gouvernement

INTRODUCTION

Dans son adresse à la nation le 31 décembre 2015, le Chef
de l’Etat a rappelé le rôle moteur de l’économie numérique
dans la croissance économique et la création d’emplois. Le
secteur des télécommunications et TIC est au cœur de cette
économie numérique, au vu de sa contribution potentielle
dans le développement humain et économique.
En effet, l’économie numérique revêt trois dimensions. La première, qui est qualifiée de cœur de l’économie numérique, repose notamment sur le développement des infrastructures des
communications électroniques large bande, mais également
sur le développement des secteurs de l’informatiques et de
l’électronique.
La seconde dimension porte sur les activités nées du fait du
développement de l’économie numérique. Ces activités sont
qualifiées de nouvelle économie, et n’existent que grâce au
cœur du numérique, c’est-à-dire l’infrastructure large bande
et l’Internet.


La troisième dimension porte sur la transformation des secteurs
d’activités existants, par l’intégration de l’usage des TIC, dans
la réalisation des activités de ces secteurs : administration,
postes, tourisme, commerce…
L’économie numérique est aujourd’hui un vecteur de croissance, de productivité et de compétitivité des entreprises et des
pays. Son caractère transversal impacte tous les secteurs de
l’économie, elle est également à l’origine des nouveaux secteurs innovants et en a rendu d’autres dépendants d’elle.


A ce titre, la stratégie sectorielle du Minpostel a défini comme
objectif stratégique « accroître l’accès quantitatif, qualitatif et
à moindre coût aux services de communications électroniques
sur l’ensemble du territoire national ». L’enjeu pour le Cameroun dans le domaine des infrastructures de communications
et de télécommunications est de capitaliser les acquis, de dé-
velopper l’infrastructure large bande en vue de permettre l’insertion de notre pays dans l’économie mondiale du savoir.
Face à cet enjeu, le plan « Cameroun Numérique 2020 » se
focalise sur la définition des axes stratégiques, des actions et
priorités à fort impact sur l’aménagement numérique du territoire, l’intensification des usages des services TIC ;

la lutte contre la pauvreté par la création d’emplois et l’augmentation
du taux de croissance de l’économie nationale.
La mise en œuvre de ce plan nécessite des actions transversales telles que l’amélioration de la gouvernance, le renforcement du capital humain et de la confiance numérique, la prise en compte des aspects environnementaux et la mise à disposition des ressources financières adéquates.

ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE AU CAMEROUN


EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS CLÉS AU PLAN NATIONAL


ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC

1. Etat des lieux

L’ouverture à la concurrence du secteur des télécommunications au Cameroun est consacrée par la loi n° 98/014 du14 juillet 1998 régissant
les télécommunications au Cameroun. Avec cette loi, l’Etat va se désengager du secteur productif des télécommunications à travers la séparation
des activités d’exploitation, de supervision, de réglementation et de ré-
gulation. Compte tenu de l’évolution technologique, le cadre réglementaire va connaître des mutations avec la promulgation d’un ensemble de
lois, abrogeant la loi susvisée.


Ainsi, aux termes des lois n°2010/013 régissant les communications électroniques au Cameroun et n°2010/12 relative à la cybersécurité et à la
cybercriminalité au Cameroun, l’Administration chargée des Télécommunications d’une part, veille à la mise en œuvre de la politique sectorielle des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication et d’autre part, élabore et met en œuvre la politique
de sécurité des communications électroniques et des systèmes d’information.


L’ART assure pour le compte de l’Etat, la régulation, le contrôle et le suivi
des activités des opérateurs et exploitants du secteur des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication ;
elle veille également au respect du principe d’égalité de traitement des
usagers dans toutes les entreprises de communications électroniques et
elle collabore avec l’ANTIC pour la régulation des activités de sécurité
électronique.


L’ANTIC quant-à-elle a pour mission notamment de promouvoir et de
suivre l’action gouvernementale dans le domaine des technologies de
l’information et de la communication ; elle est chargée de la régulation
des activités de sécurité électronique, en collaboration avec l’Agence de
Régulation des Télécommunications (ART).


L’exploitation des réseaux en vue de la fourniture des services de télé-
communications est assurée par les opérateurs titulaires de concession
de services publics, les fournisseurs d’accès Internet et les fournisseurs de
services à valeur ajoutée notamment. Le marché des services de télécommunications comprend 3 opérateurs de téléphonie mobile, MTN Cameroon, Orange Cameroun et Viettel Cameroun ; un opérateur de
télécommunications fixe, Camtel, qui joue également le rôle d’opérateur
de transport.


1.1. Evolution de quelques indicateurs clés au plan national


a) Les secteurs producteurs des services TICs au Cameroun

Ce secteur est au cœur de l’économie numérique. La question du développement des infrastructures de communications électroniques est au
cœur de l’émergence de l’économie numérique. Il s’agit ici de faire l’état
des lieux de ces indicateurs dits structurels de l’économie numérique. Ces
indicateurs sont :
– Le marché des services de télécommunications et TICs
– équipementiers de télécommunications
– équipements informatiques
– électroniques grands publics
– composants/systèmes
– éditeurs de logiciel de jeux
– services Informatiques


EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS CLÉS AU PLAN NATIONAL


Plan stratégique Cameroun numérique 2020

ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC

Les indicateurs du marché des services de télécommunications et TIC
Nombre d’abonnés à la téléphonie fixe y compris CDMA
Nombre d’abonnés à la téléphonie mobile Le taux de pénétration à la téléphonie mobile se situe autour de 80% en
2015*. Cependant, si l’on prend en compte le fait que cet indicateur se
réfère davantage au nombre de puces vendues, et en estimant que 30%
du parc détient plus d’une puce, le taux réel de pénétration se situerait
autour de 50%.
Nombre d’abonnés à l’Internet
* Les données de 2015 sont une estimation.
11
EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS CLÉS AU PLAN NATIONAL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
ETAT DES LIEUX
ET DIAGNOSTIC
Revenus du marché de la Téléphonie fixe et CDMA
Revenu de la Téléphonie mobile
– Chiffres d’affaires marché mobile en milliard de FCFA
– Tarifs mensuels hors taxes des liaisons spécialisées Internet de CAMTEL
– Avril 2015
• Equipementiers de télécommunications
Le Cameroun reste importateur des équipements de télécommunications.
La stratégie sectorielle prévoit le développement d’une industrie de télé-
communications. Le projet de création de technopole, dont les études
complémentaires seront financées par la BAD s’inscrit dans cette logique.
• Equipement informatique
Le Cameroun est importateur du matériel informatique.
• Electronique grand public
Ce secteur d’activité n’est pas encore développé au Cameroun.
12
EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS CLÉS AU PLAN NATIONAL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
ETAT DES LIEUX
ET DIAGNOSTIC
• Composants système
Le Cameroun demeure importateur dans cette filière.
• Editeurs de logiciel
Un marché local des éditeurs de logiciel existe.
• Services informatiques
Plusieurs entreprises locales ou filiales d’entreprises étrangères fournissent
des services informatiques au Cameroun. Mais il n’existe pas de données
permettant d’évaluer ce secteur.
b) Le secteur de la nouvelle économie
Il s’agit du contenu numérique dont l’émergence est liée uniquement à
l’émergence du numérique (Voir les indicateurs du marché du numé-
rique).
• Commerce en ligne
Il existe quelques sites camerounais proposant de faire du commerce en
ligne. Mais pour mieux apprécier l’état des lieux de ce secteur, les indicateurs suivants doivent être renseignés :
– nombre de e-commerçants ;
– chiffre d’affaires du e-commerce ;
– nombre de transactions en ligne.
• Internet large bande
Le taux d’utilisation d’Internet large bande est le préalable au développement de l’économie numérique. Selon l’UIT, le taux d’accès à l’Internet
large bande est de 4% au Cameroun en 2015.
• Médias et contenus en lignes
Le marché des produits numériques tels que les médias en ligne, les produits culturels en ligne, le marché des jeux vidéo, le marché de la communication… est naissant et déjà très dynamique au Cameroun. Des
Dispositions aux plans institutionnel et réglementaire doivent permettre
de mieux encadrer ce secteur.
c) Le secteur de la transformation numérique
• Administration : e-gov
Une enquête réalisée en 2013 a permis de connaître le niveau d’équipements des TICs des Administrations, comme illustrés dans les graphiques ci-dessous :
Nombre d’ordinateurs pour 100 personnes dans les services centraux des
Administrations Publiques
Le taux moyen de pénétration dans les services centraux des ministères et
de certaines administrations et institutions est d’environ 42%, soit 42 ordinateurs pour 100 personnes. Le Ministère de la promotion de la Femme
et de la Famille est le moins loti, avec 5,9% de taux de pénétration en
ordinateurs. Avec respectivement 133% et 125% de taux d’équipement,
le MINEPDED et le MINADER sont les mieux équipés en ordinateurs. Le
MINPOSTEL reste largement en dessous de la moyenne, avec un taux de
pénétration de seulement 23,8%.
Le débit moyen de l’Internet par Administration est de 4 Mb/s, soit environ
1,55Kb/s par tête, ce qui est largement en dessous de l’objectif d’un accès
large bande, qui devrait tourner en moyenne autour de 2Mb/s par tête.


EVOLUTION DE QUELQUES INDICATEURS CLÉS AU PLAN NATIONAL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020

ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC


• Banque : eBanking
Niveau d’adoption des TIC par les institutions financières locales : l’accès
aux TICs de l’ensemble des banques est une réalité.
Des activités en cours telles que le mobile banking, le mobile money permettront d’améliorer le taux de bancarisation au Cameroun qui se situe
autour de 12% aujourd’hui.


• Santé : initiative e-santé
04 Centres hospitaliers camerounais sont connectés à un réseau de té-
lémédecine.
Le développement des applications telles que le cardiopad, GiftedMoon
va permettre d’améliorer l’accès des populations aux services de santé.
• Education : e-éducation


– 28 sur 33 sites des universités d’Etat sont connectés à Internet ;
– 50 lycées sont connectés à Internet ;
– nombre de bibliothèques numériques. Il n’y a pas encore de bibliothèque numérique digne de ce nom.


• Culture et tourisme
La plateforme pour la numérisation du patrimoine touristique et culturel
en cours de déploiement.
d) Cybersécurité
• Indicateur du marché de la certification électronique
Il existe une autorité de certification, l’ANTIC et le nombre d’applications
sécurisées est de 05 à nos jours.
Les banques, filiales d’entreprises multinationales sécurisent leurs données
grâce aux PKI mises à disposition par leur maison mère (Ecobank, SCB,
SGBC, Standard …).
La BEAC dispose également de sa propre PKI.
L’ANTIC est en pourparler avec l’APECCAM, pour sécuriser les applications utilisées par les établissements bancaires au sein de l’APECCAM.
La PKI de l’ANTIC nécessite une mise à niveau pour une reconnaissance
mutuelle au plan international. Un projet est en cours avec la BAD dans
ce sens.
• CIRT
Il existe actuellement un CIRT mis en place par l’ANTIC. Un projet visant
le renforcement de ce CIRT est en cours.
14
POSITIONNEMENT DU CAMEROUN AU PLAN INTERNATIONAL
DANS LE DOMAINE DU NUMÉRIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
ETAT DES LIEUX
ET DIAGNOSTIC
Source : WEF, Global Information Technology Report 2015
Plusieurs organisations au niveau international ont retenu divers indices et
classements pour présenter le niveau de développement de l’économie
numérique ou de certaines de ses composantes essentielles dans les pays,
les sous régions, les régions ainsi qu’au niveau global.
Les plus connus de ces indices sont :
– L’indice de préparation de réseau (NRI) produit par le World Economic Forum
– L’indice de développement de l’e-government (EGDI) qui est produit
chaque année par le département des affaires économiques et sociales du secrétariat général des nations unies ;
– L’indice de cybersécurité (GCI) émanant de l’UIT.
Ces différents indices traduisent la situation absolue des économies mondiales dans les différents axes qui composent l’économie numérique.
La situation du Cameroun se présente comme suit :
a) Indice “NRI” *
Avec une valeur de 3 sur une échelle de 1 à 7, le Cameroun occupe le
126e rang mondial sur les 143 pays évalués. Il est considéré comme un
pays moyen-bas. Le faible classement du Cameroun est dû notamment, au
faible développement des infrastructures dont la valeur est de 1.2, au faible
usage individuel avec une valeur de 1.9 et aux coûts peu abordables.

(*) Networket Readness Index, mesure la capacité (facteurs, politiques, institutions) des Etats à se tenir prêt à utiliser et tirer
profit des opportunités qu’offrent les TIC pour accroître la compétitivité de l’écomnomie et le bien être des populations.


1.2. Positionnement du Cameroun au plan international dans le domaine du numérique


POSITIONNEMENT DU CAMEROUN AU PLAN INTERNATIONAL
DANS LE DOMAINE DU NUMÉRIQUE

Plan stratégique Cameroun numérique 2020


ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC


b) Indice de développement “E-Gov”


Cet indice pour lequel le Cameroun affiche une valeur de 0,2782
sur une échelle de 0 à 1, intègre trois piliers, à savoir les infrastructures, le capital humain et les services en ligne.
Sur ces piliers, le Cameroun affiche respectivement les valeurs de
0,0958 ; 0,5421 ; et 0,1968 sur une échelle de 0 à 1.
Si la situation du capital humain est acceptable, celle des infrastructures et des services en ligne est des moins enviables.
Le Cameroun occupe ainsi le second rang dans la sous-région Afrique
centrale, derrière le Gabon dont la valeur de l’indice est de 0,3294. En
Afrique, la Tunisie occupe le premier rang avec 0,5390 et au niveau
mondial, la république de Corée est classée première avec 0,9462.
(*) EGDI mesure l’utilisation des TIC par le gouvernement pour mettre à disposition les informations et les services publics aux usagers. L’indice EGDI est la moyenne de trois indices :
les services en ligne (Online Service Index : OSI), les infrastructures des télécommunications (Telecommunications Infrastructure Index : TII), le capital humain (Human Capacity Index :HCI)
16
POSITIONNEMENT DU CAMEROUN AU PLAN INTERNATIONAL
DANS LE DOMAINE DU NUMÉRIQUE


Plan stratégique Cameroun numérique 2020
ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC


Source : United Nations Department Public Administration Country studies – 2014


POSITIONNEMENT DU CAMEROUN AU PLAN INTERNATIONAL
DANS LE DOMAINE DU NUMÉRIQUE


Plan stratégique Cameroun numérique 2020


ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC


c) Indice de Cybersécurité “GCI” *
Par rapport à cet indicateur, le Cameroun est classé 5e en Afrique et 15e exe quo
dans le monde. Cet indicateur montre que le niveau d’accès actuel au TIC jouit d’un
niveau de sécurité acceptable.
Le niveau de ces indicateurs montre à suffisance que le Cameroun a
des efforts à faire notamment, dans le développement des infrastructures
de télécommunications. Le développement de ces infrastructures est la
condition préalable pour l’amélioration des autres composantes de ces
indicateurs.

Source : Rapport avril 2015, Indice de cybersécurité dans le monde et profils de cyber bien-être Source : UIT (GCI Interactive Comparison Tool)
(*) GCI mesure le niveau de développement de chaque pays en matière de cybersécurité. Il présente l’engagement/l’état de préparation du pays en matière de cybersécurité.


ANALYSE DIAGNOSTIC


Plan stratégique Cameroun numérique 2020


ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC


2. Analyse diagnostic


L’analyse diagnostic de l’état des lieux et l’analyse diagnostic faite
dans le document de stratégie de développement du domaine des
télécommunications revisé en 2015 a permis d’identifier les problèmes principaux ci-dessous, qui entravent le développement de
l’économie numérique au Cameroun. Ces problèmes sont classés
en trois catégories à savoir, ceux qui entravent l’offre des services,
ceux qui empêchent de booster la demande et enfin ceux relatifs à
la bonne gouvernance, à la régulation et à la formation.
Du côté de l’offre
– Absence d’un plan directeur de développement de l’infrastructure
large bande ;
– Le faible développement des infrastructures large bande ;
– Insuffisance quantitative et qualitative des infrastructures ;
– Faible couverture des réseaux mobiles 3G et 4G ;
– La structure monopolistique du marché d’accès à la bande passante nationale et internationale et la non régulation de ces segments de marchés, impliquant des tarifs de détail élevés;
– La faible transformation des secteurs d’activités, due à une faible
disponibilité des solutions TIC ;
– Absence d’une industrie locale de développement des contenus
numérique ;
– La recherche et l’innovation non suffisamment encadrée.
Du côté de la demande
– Faible transformation numérique de la société
– Très faible taux d’accès à l’Internet haut débit par les ménages
– Faible taux d’accès à l’internet très haut débit par les entreprises
– Une faible culture à l’usage des TICs
– Des tarifs de détail encore élevés
– Une faible dématérialisation des services publics
– Une faible disponibilité de services en ligne
Du côté de la gouvernance et formation
– Le cadre de confiance dans l’économie numérique non suffisamment adapté.
– La non adaptation du cadre réglementaire actuel au développement de l’économie numérique et la publication non encore
achevée des textes d’application des trois lois pour rendre le
cadre juridique et réglementaire plus adapté;
– La non adaptation du cadre institutionnel au développement de
l’économie numérique
– Faiblesse de la régulation pour l’accompagnement en vue du dé-
veloppement de l’économie numérique ;
– Inadéquation de la formation par rapport aux besoins d’emplois
du domaine ;
– Insuffisance des ressources financières.


ENJEUX ET OPPORTUNITÉS DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE


Plan stratégique Cameroun numérique 2020


ENJEUX ET OPPORTUNITÉS


Au plan du développement humain et économique
L’enjeu majeur de l’évolution du Cameroun vers l’économie numérique est de créer de la valeur ajoutée en vue d’améliorer le
niveau de vie et le bien-être social des camerounais.
L’utilisation efficace des technologies de l’Information et de la
communication, dans tous les domaines de la vie économique
et sociale est une priorité pour assurer au Cameroun une croissance économique durable.
Les télécommunications constituent l’un des secteurs les plus importants de l’économie du Cameroun, avec une contribution au
PIB de près de 5%, soit un chiffre d’affaires réalisé de plus de
plus de 538 milliards de FCFA au cours de l’année 2014 par
les opérateurs titulaires d’une concession de services publics uniquement*.
Le volume cumulé des investissements des opérateurs à concession
est estimé à près de 1387,17 milliards de FCFA entre juin 1998
et décembre 2013. Depuis 2010, les investissements des opérateurs à concession s’élèvent à plus de 100 milliards de FCFA par
an, soit près de 6% du total des investissements annuels au Cameroun. A ce chiffre, il convient d’ajouter les investissements réalisés par les autres fournisseurs de services et autres prestations
dans le secteur, non soumis au régime de concession.
En ce qui concerne l’amélioration de la productivité des entreprises
– la capacité des entreprises à collecter, produire et gérer l’information est devenue le vecteur essentiel de la croissance
économique, de la productivité, de la compétitivité et de l’innovation ;
Source : MINPOSTEL
Source : MINPOSTEL
(*) Camtel, Orange, MTN, Nexttel.


Plan stratégique Cameroun numérique 2020


ENJEUX ET OPPORTUNITÉS
– le taux de pénétration des TIC dans les entreprises, en particulier les PME, et leur utilisation répandue et effective jouent
un rôle primordial dans le développement d’une économie
du savoir et dans la capacité des entreprises à produire une
valeur ajoutée supérieure et à créer de nouveaux gisements
d’emplois. Or au Cameroun, le tissu économique est essentiellement constitué des PME, qui ont peu accès à cette société de l’information.
Il y a donc lieu :
– de répondre aux exigences de l’industrie en matière de qualité, de coût et de délais de mise à disposition des services
TICs ;
– de développer de nouveaux processus pour la création de
métiers dans l’écosystème numérique, notamment par des
modules de formation appropriés dans toute la chaine de
formation verticale, horizontale et en ligne.
Sur le plan de l’accès à la connaissance : principal enjeu pour
le citoyen
– Les TIC et l’Internet facilitent la communication et l’accès à
la connaissance et au savoir. Ils permettent aux citoyens, audelà d’un accès facile et rapide à l’information, des gains
de temps considérables notamment grâce à la disponibilité
des services à distance.
– Dans ce contexte, après les avancées réalisées en termes
d’équipements des citoyens en téléphonie mobile, la prochaine étape serait d’accélérer le processus de démocratisation d’Internet à domicile et d’inciter à une adoption rapide des nouvelles technologies par les citoyens dans leur
vie au quotidien.
Pour la recherche développement et l’innovation
L’enjeu est de créer une plus grande proximité entre chercheurs
du monde académique et entreprises, pour permettre une meilleure focalisation sur des projets concrets et innovants soutenus
par des industriels et un équilibre plus approprié entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée orientée vers
les débouchés commerciaux.
En ce qui concerne la création d’une industrie TIC locale.
Qu’il s’agisse des contenus ou de l’infrastructure, la création
d’une industrie locale des TIC demeure un enjeu important pour
le Cameroun. Sa mise en œuvre constitue un gisement important
de croissance et d’emplois.
Les enjeux pour les administrations : amélioration de l’efficience
et réduction des coûts.
La mise en œuvre de la gouvernance électronique (e-government) par le biais d’un traitement simplifié et automatisé de l’information, permettra au secteur public de réaliser des gains
d’efficacité et d’efficience importants.


PLAN STRATÉGIQUE CAMEROUN NUMÉRIQUE 2020 :
CHOIX STRATÉGIQUES

Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE CAMEROUN NUMÉRIQUE


V I S I O N :
« Faire du Cameroun un pays numérique en 2020 »
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 24
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Le plan stratégique pour le développement de l’économie
numérique a pour ancrage la vision Cameroun 2035, le
DSCE, la stratégie de développement du domaine des télé-
communications et TICs validée en 2005 et révisée en 2015.
Cette dernière stratégie a pour vision de « faire du Cameroun un pays numérique ».
Ce plan stratégique s’articule en huit axes bâtis autour des
trois grandes dimensions de l’économie numérique : l’infrastructure, la nouvelle économie et la transformation des autres secteurs d’activités par les TICs et des aspects relatifs à
l’offre, à la demande et à la gouvernance.
Le développement de l’offre des services dans l’économie
numérique est traité autour des axes suivants :
– Développer les infrastructures large bande ;
– Accroître la production et l’offre des contenus numé-
riques ;
– Développer une industrie locale du numérique et encourager la recherche et l’innovation ;
En ce qui concerne les actions pour booster la demande,
elles sont déroulées dans les axes suivants :
– Assurer la transformation numérique de l’administration
et des entreprises ;
– Promouvoir la culture du numérique par la généralisation
de l’usage des TIC dans la société;
Les aspects relatifs à la gouvernance et à la régulation dans
le développement de l’économie numérique sont quant à eux
déclinés dans les axes ci-après :
– renforcer la confiance numérique ;
– assurer le développement du capital humain et le leadership dans le numérique ;
– assurer l’amélioration de la gouvernance et appui institutionnel.
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 25
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
AXES STRATÉGIQUES
1. Développer les infrastructures large bande ;
2. Accroître la production et l’offre des contenus numériques ;
3 Assurer la transformation numérique de l’administration et des entreprises ;
4. Promouvoir la culture du numérique par la généralisation de l’usage des TIC dans la société ;
5. Renforcer la confiance numérique ;
6. Développer une industrie locale du numérique et encourager la recherche et l’innovation ;
7. Assurer le développement du capital humain et le leadership dans le numérique ;
8. Assurer l’amélioration de la gouvernance et appui institutionnel.
I n d i c a t e u r s
DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Contribution du numérique au PIB*
Nombre d’emplois directs créés dans le numérique
Contribution annuelle moyenne du secteur
au titre d’impôts et taxes
DÉVELOPPEMENT SOCIAL
% de ménages ayant accès à l’Internet
% d’accès à l’Internet haut débit
dans les grandes entreprises
% population ayant un accès large bande
fixe à domicile (au moins 2 Mbits)
% population ayant un accès large bande mobile
Population rurale desservie par point
d’accès communautaire
Coût moyen du Mbit/s par mois (Fcfa)
POSITIONNEMENT INTERNATIONAL
Indice de Développement du e-Government (EGDI)
Networked Readiness Index “NRI”
Indice de Cybersécurité “GCI”
26
DES OBJECTIFS CHIFFRES A L’HORIZON 2020
Plan stratégique Cameroun numérique 2020

Axe Stratégique 1 : DÉVELOPPER LES INFRASTRUCTURES LARGE BANDE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE


Objectif stratégique 1 : Généraliser l’accès large bande pour les citoyens, les entreprises et les ménages.
Objectifs spécifiques :
– porter la télé densité fixe à 45% à l’horizon 2020 ;
– porter la télé densité mobile à 95% à l’horizon 2020 ;
– porter le taux de pénétration du large bande à 20% à l’horizon
2020 ;
– porter à 20% le taux de pénétration Internet pour les ménages à
l’horizon 2020 ;
– mettre le coût d’accès aux services large bande à moins de 5% du
revenu mensuel moyen d’un citoyen à l’horizon 2020 ;
– porter le taux de pénétration de l’Internet de 11% en 2016 et à 50%
en 2020 ;
– porter la bande passante internationale par utilisateur de l’Internet
à 2Mbits/s.
Actions/initiatives
– Raccorder tous les Chefs-lieux des départements au backbone national à fibre optique à l’horizon 2018 ;
– Raccorder tous les Chefs-lieux d’arrondissements au backbone national à fibre optique à l’horizon 2020 ;
– Construire les points d’atterrissement des câbles sous-marins ACE
et CBSC, les activer et les rendre opérationnels ;
– Doter le Cameroun d’une infrastructure satellitaire ;
– Encourager l’investissement privé dans les infrastructures de transport et d’accès ;
– Promouvoir les technologies d’accès à moindre coût ;
– Développer les réseaux d’accès filaires en technologie FTTX;
– Optimiser l’exploitation des points d’atterrissement des câbles sousmarins;
– Assurer la connexion haut débit des administrations ;
– Assurer la connexion haut débit de tous les lycées ;
– Poursuivre la connexion haut débit de tous les bureaux de poste ;
– Assurer la connexion haut débit de tous les points de contact postal
;
– Assurer la connexion haut débit de tous les TCP ;
– Assurer l’accès gratuit aux contenus nationaux dans les espaces publics ;


SYNTHÈSE


Mettre en œuvre une véritable politique d’aménagement numé-
rique du Cameroun par la qualité de ses infrastructures, garantissant un accès haut débit sur l’ensemble du territoire et très haut
débit pour certaines zones prioritaires, afin de développer l’intensité numérique des entreprises et des citoyens, et d’améliorer la
connectivité avec les pays de la sous-région Afrique Centrale.

Axe Stratégique 1 : DEVELOPPER LES INFRASTRUCTURES LARGES BANDE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020


PLAN STRATÉGIQUE CAMEROUN NUMÉRIQUE


– Encourager le partage des infrastructures ;
– Assurer une mise en œuvre coordonnée de l’infrastructure de transport ;
– Assurer la migration des réseaux du protocole Internet Version 4 vers
Version 6 (IPv4/IPv6) ;
– Veiller à l’orientation des tarifs vers les coûts ;
– Faire des TCP de véritables espaces d’échanges ;
– Intégrer dans les marchés des infrastructures routières et ferroviaires
la pose des canalisations du réseau de transport.
– Intégrer dans les contrats de voies d’accès vers les nouveaux ou les
anciens quartiers et de construction des logements sociaux, la pose
des canalisations du réseau d’accès et de distribution interne dans
les logements.
– Elaborer en collaboration avec les collectivités territoriales décentralisées les schémas directeurs d’aménagement numérique ;
– Etendre la construction des réseaux d’accès mobiles 3G/4G ;
– Construire des Datacenters pour l’administration et les entreprises
et promouvoir les technologies du Cloud et la gestion rationnelle
des métadonnées (Big data) ;
– Veiller au respect des normes et standards dans la mise en place
des infrastructures ;
– Installer le Wifi partout dans les espaces publics des grandes villes.

Axe Stratégique 2 : ACCROÎTRE LA PRODUCTION ET L’OFFRE
DES CONTENUS NUMÉRIQUES

Plan stratégique Cameroun numérique 2020


PLAN STRATÉGIQUE CAMEROUN NUMÉRIQUE


Objectif stratégique : Disposer de contenus attractifs développés et hé-
bergés au niveau local
Objectifs spécifiques :
– développer les contenus numériques nationaux et accroître la visibilité du Cameroun à travers le .cm
– héberger au niveau local 70% des contenus nationaux ;
– rendre plus visible l’image du Cameroun sur l’Internet ;
– créer un environnement propice au développement des contenus
locaux.
Actions/initiatives
– Rendre Fonctionnel le portail web gouvernemental ;
– Numériser et diffuser le patrimoine touristique et culturel national ;
– Promouvoir le Développement des contenus des e-applications dans
tous les secteurs d’activités notamment la santé, le tourisme, l’éducation, les transports, l’agriculture ;
– Primer chaque année les meilleures applications dans les secteurs
d’activités propices (santé, éducation, agriculture) ;
– Etablir et rendre disponible gratuitement la carte numérique du Cameroun, afin de favoriser le développement des applications et services utilisant les Systèmes d’information géographique ;
– Numériser et mettre en ligne les archives nationales ;
– Promouvoir la mise en place de plateformes locales de e-commerce
(livres, musique, films…) ;
– Promouvoir le développement des activités ludiques (jeux, loisirs) en
ligne ;
– Promouvoir le domaine national .cm ;
– Produire les contenus dans les langues nationales, notamment dans
le secteur de l’éducation ;
– Promouvoir les salons/fora de contenus locaux ;
– Promouvoir la perspective genre dans le développement des contenus ;
– Inciter la création des contenus pédagogiques en ligne ;
– Mettre en place une offre des services d’interconnexion IP multicanal
(Voix, SMS, USSD) par les opérateurs concessionnaires pour les opé-
rateurs alternatifs d’accès mobile SVA.
SYNTHÈSE
Développer et structurer le secteur et l’écosystème TIC pour capter
les opportunités et augmenter la valeur ajoutée de l’économie du
numérique au profit du Cameroun.
30
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : Accélérer la transformation numérique de l’administration et des entreprises pour accroître leur efficacité, transparence, compétitivité et productivité.
Objectifs spécifiques :
– porter l’Indice de développement E-Gov de 0,2782 à 0,50 à l’horizon
2020 ;
– rendre disponible en ligne 100% des formulaires administratifs ;
– porter l’indice NRI à 4,5 à l’horizon 2020 ;
– porter l’Indice de services en ligne défini par les Nations Unies de
0,1524 à 0,4 à l’horizon 2020 ;
– porter l’indice E-participation défini par les Nations Unies de 0.1571
à 0,3000 à l’horizon 2020.
Actions/initiatives
– Mettre en place un intranet gouvernemental ;
– Mettre en place un portail donnant accès à tous les services publics ;
– Mettre en place un système de messagerie robuste pour l’administration (@x.gov.cm) ;
– Dématérialiser les procédures administratives ;
– Développer et Promouvoir le Numérique dans l’administration ;
– Mettre en œuvre, à l’horizon 2018, les services et projets phares ciaprès :
• dossiers de réponse en ligne aux Marchés Publics ;
• déclarations sociales pour les employés avec la CNPS ;
• déclaration et paiement en ligne des impôts ;
• déclaration de Douanes ;
• dématérialisation des procédures d’import et d’export. ;
• état civil et Système d’Information des Collectivités locales ;
• plateforme e-scolarité / inscription en ligne ;
• visa électronique.
– Mettre en œuvre, à horizon 2020, l’ensemble des services et projets
e-gouvernement ;
– Faciliter les paiements en ligne ;
– Développer des Marketplaces universels ;
– Développer et promouvoir le eTourisme ;
– Développer et promouvoir le eRetail et eLogistic ;
– Développer et promouvoir le eSanté ;
– Développer et promouvoir les services postaux en ligne ;
SYNTHÈSE
Cet axe porte sur des actions à mener pour que la révolution numérique transforme les secteurs d’activités classiques, et permet
aux entreprises et structures de ces secteurs d’offrir également leurs
services de façon virtuelle (grâce à l’infrastructure de télécommunications large bande et à l’Internet), afin d’accroître leur nombre
d’usagers, ainsi que la valeur ajoutée liée à leurs activités.
31
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
– Sensibiliser les entreprises à l’importance et à l’impact de la transition
numérique ;
– Développer pour chaque secteur, un outil d’autodiagnostic adapté à
ses spécificités afin d’aider les entreprises à évaluer leur niveau de maturité en transition numérique et d’identifier les opportunités présentant
le plus de bénéfices le long de leur chaîne de valeur ;
– Accompagner la transition numérique par une offre de structures de
coaching certifiées ;
– Agréer des centres de formation en coaching des technologies ;
– Encourager les groupements des entreprises à activer le numérique (diffusion des bonnes pratiques numériques au sein du secteur, mutualisation des besoins TIC transversaux, vision Open source, Cloud, … ) ;
– Favoriser les échanges et la promotion de « success stories » de transformation numérique par et pour les entreprises camerounaises, par le
biais de rencontres ;
– Mettre en place un centre de ressources mutualisées disposant des
études et des recommandations sur la transition numérique et faciliter
leur diffusion ;
– Mener des études d’impact des TIC dans tous les secteurs de production ;
– Mettre en place une plateforme de télé présence dans l’administration
Camerounaise ;
– Promouvoir la mise en place de plateformes locales de e-commerce
(livres, musique, films…) ;
– Rendre obligatoire les transactions numériques entre l’administration
et les entreprises ;
– Poursuivre les formations aux outils des TICs dans toutes les administrations ;
– S’assurer de la disponibilité et de la mise en œuvre d’un schéma directeur TIC par toutes les administrations.
32
Axe Stratégique 4 : PROMOUVOIR LA CULTURE DU NUMÉRIQUE PAR
LA GÉNÉRALISATION DE L’USAGE DES TIC DANS LA SOCIÉTÉ
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : Améliorer la qualité de vie du citoyen par un meilleur usage du numérique
Objectif spécifiques :
– porter à 5% le taux de pénétration Internet pour les ménages à 2
méga bits à l’horizon 2020 ;
– porter le taux de pénétration de l’Internet haut débit des entreprises
ayant au moins cinq employés à 50% à l’horizon 2020 ;
– porter à 20% le nombre des sites marchands ;
– passer de 6% à 20% le taux de ménages ayant accès à l’Internet ;
– porter à 95% le taux d’accès à l’Internet haut débit dans les grandes
entreprises ;
– passer de 4% à 10% le taux de la population ayant un accès large
bande fixe à domicile (au moins 2 Mbits) ;
– porter à 65% le taux de la population ayant un accès large bande
mobile ;
– passer de 47 000 à 10 000, la population rurale desservie par un
point d’accès communautaire ;
– passer de 23 000 à 10 000, le coût moyen des services numériques
par utilisateur par an (Fcfa).
.
Actions/initiatives :
– Mettre en place des mécanismes d’incitation et promouvoir l’accès
et l’usage du numérique auprès du citoyen ;
– Faciliter l’acquisition des équipements terminaux et des accès pour
certaines franges de la population (enseignants, étudiants, chercheurs, centres communautaires, etc.) ;
– Développer des e-services publics à usage obligatoire par le citoyen;
– Développer les compétences et usages du numérique au sein des
Administrations ;
– Encourager les personnes morales à l’utilisation des services transactionnels ;
– Assurer l’accès gratuit aux contenus nationaux dans les espaces publics ;
– Promouvoir la baisse des coûts des services ;
– Promouvoir le commerce en ligne ;
– Offrir à l’usager un accès sécurisé aux services en ligne ;
– Mettre en place une messagerie nationale en « .cm ».
SYNTHÈSE
La révolution numérique n’aura tout son sens que si la société
dans son ensemble adopte les TIC dans son mode de vie. Ainsi,
l’avènement de l’économie numérique au Cameroun passera iné-
vitablement par la généralisation de l’usage des TIC par les particuliers, les administrations et les entreprises.
33
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMÉRIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : Mettre en place les conditions favorables pour susciter
la confiance dans l’économie numérique
Objectifs spécifiques :
– porter l’indice de cybersécurité GCI de 0,41 à 0,65 ;
– sécuriser 100% des applications gouvernementales ;
– sécuriser la totalité des sites web des administrations publiques ;
– porter le nombre d’autorités de certification secondaires de 0 à 10 ;
– porter le nombre d’auditeurs de sécurité agréés de 7 à 50 ;
– signer deux conventions de reconnaissance mutuelle dans le domaine
de la certification électronique ;
– organiser dix campagnes de sensibilisation (émissions radio/TV hebdomadaire, spots publicitaires journaliers, prospectus, affichages ré-
guliers, messageries SMS et réseaux sociaux (Facebook, Twitter,…) ;
– renforcer l’opérationnalisation du CIRT national et porter le nombre de
CIRT par secteur d’activités de 0 à 5 (banque, industrie, éducation,
santé, défense) ;
– sécuriser la totalité des infrastructures critiques nationales d’information;
Actions/initiatives
– Sécuriser les transactions électroniques ;
– Identifier et sécuriser les infrastructures critiques nationales ;
– Sensibiliser l’administration, les entreprises et les citoyens à la sécurité
électronique ;
– Encourager la recherche/développement et l’innovation dans le domaine de la sécurité électronique ;
– Mettre en place une PKI développée par une expertise nationale en vue
de la maîtrise de cette technologie, et de la promotion du commerce
et des transactions électroniques ;
– Finaliser et suivre la mise en œuvre de la politique nationale de sécurité
des réseaux et des systèmes d’information ;
– Elaborer des procédures et de normes de sécurisation des réseaux de
communications électroniques ;
– Faire un état des lieux et le diagnostic des applications et bases de données des administrations et institutions publiques ;
– Vulgariser des guides de bonnes pratiques en matière de sécurité électronique ;
– Renforcer et coordonner les initiatives de sensibilisation ;
– Renforcer la coopération internationale en matière de cybersécurité, et
de lutte contre la cybercriminalité et le cyberterrorisme ;
SYNTHÈSE
Il s’agit de l’ensemble des actions à entreprendre pour garantir la
confiance des citoyens dans l’économie numérique. Ces actions visent notamment la sécurisation du cyber espace camerounais.
34
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMÉRIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
– Encourager le Partenariat Public privé pour la sécurisation des infrastructures critique ;
– Assurer la protection adéquate des données personnelles des citoyens
;
– Renforcer la sensibilisation aux enjeux de protection des données personnelles dès le plus jeune âge ;
– Inciter les organisations à se doter en interne de responsables de la cybersécurité ;
– Mettre en place une redondance de la PKI nationale ;
– Former les magistrats, les OPJ et les auxiliaires de justice sur la cybersécurité, la lutte contre la cybercriminalité et le cyberterrorisme, et sur
l’appropriation des textes du secteur ;
– Favoriser l’intégration des experts en matière de cybersécurité, de lutte
contre la cybercriminalité et le cyberterrorisme, dans les corps de mé-
tiers sécuritaires traditionnels ;
– Renforcer la surveillance du cyberespace national afin de minimiser le
nombre d’incidents cybernétiques ;
– Elaborer une architecture sécurisée de développement des sites Web
et rendre disponible l’usage des certificats SSL ;
– Mettre en place des points de contrôle de trafic entrant et sortant au
niveau des points d’atterrissements (sous-marin, …)
35
Axe Stratégique 6 : DÉVELOPPER UNE INDUSTRIE LOCALE DU NUMÉRIQUE
ET ENCOURAGER LA RECHERCHE ET L’INNOVATION
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : Développer au niveau national, des biens et services
numériques produits localement
Objectifs spécifiques :
– porter à 50% le taux des ordinateurs et autres équipements TIC commercialisés au Cameroun issus de l’industrie locale ;
– réduire de 50% les importations de biens et services des TIC ;
– multiplier par 50 le nombre de programmes de recherche et développement en TIC conduits par les universités en partenariat avec les entreprises ;
– accompagner la création d’au moins 20 starts up par an dans le domaine du numérique ;
– créer un parc technologique pour l’économie numérique ;
– créer 08 instituts d’études et de recherche sur le numérique au sein des
universités ;
– créer deux Centres d’innovation dans le domaine du numérique.
Actions/initiatives
– Privilégier les biens et services TIC produits localement dans les commandes publiques ;
– Créer des instituts d’études et de recherche sur le numérique dans
toutes les universités d’Etat ;
– Renforcer la connexion haut débit des universités et créer des laboratoires du numérique ;
– Créer un cadre/plate-forme d’échanges entre le gouvernement et les
groupements d’entreprises pour le développement de l’économie numérique ;
– Faciliter l’implantation des entreprises/investisseurs étrangers aux technopoles nationaux ;
– Labéliser et primer chaque année les meilleurs produits TIC dans divers
secteurs d’activités ;
– Organiser annuellement des salons et fora TIC ;
– Mettre en place un environnement propice au développement de l’économie numérique ;
– Promouvoir la culture de l’Innovation Numérique ;
– Stimuler l’innovation au sein de l’administration publique, des universités et grandes écoles, des centres de recherche et des entreprises ;
– Encourager la mise en place des centres de recherche/développement
en sécurité électronique (passer à 5 en 2020) ;
– Inventer les mécanismes de financement de l’innovation publique et privée;
SYNTHÈSE
Il s’agit à travers cet axe, d’adapter la gouvernance du secteur industriel aux enjeux du numérique, d’encourager le développement
de la création des entreprises locales du numérique, de développer
des pôles d’excellence, dans l’innovation en matière du numé-
rique.
36
Axe Stratégique 6 : DÉVELOPPER UNE INDUSTRIE LOCALE DU NUMÉRIQUE
ET ENCOURAGER LA RECHERCHE ET L’INNOVATION
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
– Encourager et faciliter l’accès des PME et startups aux marchés publics
notamment par la réservation totale ou partielle de certains ;
– Utiliser la commande publique comme un levier pour le soutien de la
capacité d’innovation des entreprises et pour le développement de nouvelles briques technologiques ;
– Envisager des mesures fiscales ou réglementaires pour soutenir les startup dans certains secteurs porteurs ;
– Mise en place d’un fonds à capital risque pour le financement des startups ;
– Mise en place d’une stratégie de transfert de technologies entre entreprises et structures de recherche et d’innovation ;
– Mise en place des zones franches industrielles de production des équipements du numérique ;
– Appui à la mise en place des industries d’assemblage/fabrication de
terminaux et équipements du numérique ;
– Appui à la mise en place d’une industrie locale de développement des
applications « made in Cameroon » ;
– Mise en place des incubateurs du numérique ;
– Mise en place des clusters ;
– Mise en place d’un centre de traitement des déchets des équipements
électriques et électroniques ;
– Mise en place d’un réseau national d’instituts de R&D dans le domaine
du numérique ;
– Création des bureaux de gestion de la propriété intellectuelle et du
transfert de technologie au sein des structures d’innovation ;
– développer les interfaces entreprises/strat-ups pour stimuler les écosystèmes numériques ;
– Mettre en place une plateforme de référencement des PME numériques
à destination des acheteurs publics ;
– Encourager la création des ateliers de fabrication numérique (fab labs).
37
Axe Stratégique 7 : ASSURER LE DÉVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN
ET LE LEADERSHIP DANS LE NUMÉRIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : assurer la disponibilité en qualité et en quantité
des compétences humaines en mesure de répondre aux besoins de
l’économie numérique.
Objectifs spécifiques :
– assurer la connectivité numérique des institutions nationales d’éducation et de formation (e-accessibility) ;
– développer des services éducatifs en ligne (e-learning) ;
– développer des pôles d’excellence ;
– assuser la formation et le renforcement des capacités aux besoins
de l’économie numérique.
Actions/initiatives
– Former 2000 ingénieurs TIC dans la période 2016-2020 ;
– Porter le pourcentage des universités/grandes écoles ayant mis en
place un PPP dans l’économie numérique à 10% ;
– Porter à 50% le taux d’établissements d’enseignement secondaires
disposant de laboratoires multimédia avec connexion internet à haut
débit ;
– Porter à 100% le taux d’élèves ingénieurs équipés de laptops et de
connexion individuel internet à haut débit ;
– Connecter 30% des établissements d’éducation de base à l’internet
haut débit par la mise en place de centres multimédias ;
– Assurer la gratuité de la formation dans les filières du numérique ;
– Exonérer de taxes d’acquisition d’équipements TIC par les élèves,
les étudiants et les établissements scolaires et universitaires ;
– Recruter des spécialistes en sécurité des réseaux et des systèmes d’information et en investigations numériques (1000 d’ici 2020) ;
– Encourager les formations certifiantes et le renforcement des capacités du personnel des administrations publiques en matière de TIC
et sécurité électronique ;
– Encourager l’inscription de la sécurité numérique dans les programmes d’enseignement à tous les niveaux scolaires et universitaires (passer à 50% des établissements de formation en 2020) ;
– Renforcer les capacités en matière de sécurité numérique ;
– Adapter les formations avec les niches des métiers en pénurie et
d’avenir identifiés par les acteurs du secteur ;
SYNTHÈSE
L’illettrisme numérique constitue un frein important à l’avènement
de la société de l’information. A cet effet, le renforcement des capacités des ressources humaines devient une priorité, pour faire du
Cameroun un pays numérique à l’horizon 2020.
38
Axe Stratégique 7 : ASSURER LE DÉVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN
ET LE LEADERSHIP DANS LE NUMÉRIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
– Créer un réseau de pôles d’excellence en ingénierie numérique ;
– Mettre en œuvre des programmes de formation à la transition numérique des métiers ;
– Construire et Equiper les Centres Régionaux d’apprentissage et de
formation dans les TICs ;
– Généraliser la création des filières TI dans les établissements scolaires ;
– Appuyer au développement des compétences féminines dans le domaine de l’ingénierie numérique ;
– Apporter aux étudiants dans le cadre de leur cursus, des formations
qualifiantes aboutissant à une certification ;
– Créer des Centres Pilotes e-Emploi dans les chefs-lieux des régions ;
– Etendre les Centres d’Information en Entreprenariat des Jeunes
(CIIEJ) ;
– Inclure le réseau informatique dans le DAO de construction des centres de formation ;
– Accélérer le développement et l’usage de la simulation numérique
– Soutenir les vocations technologiques et scientifiques chez les
femmes ;
– Accroître la professionnalisation des enseignements en établissant
des accords entre les universités et écoles et les éditeurs de certifications (CISCO, Microsoft, Oracle, etc.) ;
– Renforcer la formation d’ingénieurs et équivalents ainsi que la formation professionnelle de techniciens supérieurs dans le domaine des TIC
– Développer des formations sur les humanités numériques ;
– S’appuyer sur la diaspora camerounaise pour accompagner les
jeunes entrepreneurs dans le secteur du numérique, par la formation
et le mentorat en ligne.
39
Axe Stratégique 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
Objectif stratégique : Créer un environnement propice à l’essor du numérique pour le développement économique.
Objectifs spécifiques :
– améliorer le cadre législatif et règlementaire pour l’adapter à l’évolution de l’économie numérique ;
– réorganiser le cadre institutionnel pour mieux l’adapter au développement de l’économie numérique ;
– assurer l’accompagnement financier du développement du numé-
rique.
Actions/initiatives
– Adapter le cadre législatif pour mettre les collectivités locales au
cœur du développement des infrastructures dans leur territoire ;
– Règlementer le pré-câblage obligatoire en fibre optique des immeubles neufs ;
– Prendre en compte dans les contrats d’aménagement des voiries urbaines et de construction des logements sociaux, les canalisations
du réseau d’accès en fibre optique et de distribution interne dans
les logements ;
– Adapter la législation sur la cyber-sécurité et cybercriminalité, le
cyber-terrorisme, le commerce électronique, la propriété intellectuelle, afin de prendre en compte les exigences de l’économie numérique ;
– Elaborer un régime fiscalo-douanier incitatif au développement de
l’économie numérique ;
– Elaborer un texte sur la protection des données à caractère personnel ;
– Elaborer un cadre juridique national du financement par capitalrisque ;
– Prendre des mesures incitatives, règlementaires et fiscales pour tout
investissement dans la recherche et l’innovation numérique ;
– Elaborer une loi sur l’accès en ligne aux documents administratifs
des institutions publiques ;
– Adapter la loi sur le partenariat public-privé au domaine de l’économie numérique ;
– Adapter la loi sur le transfert électronique de fonds ;
– Elaborer une loi régissant les payements en ligne ;
– Créer une société nationale d’infrastructures et de transports dans
le domaine des communications électroniques ;
SYNTHÈSE
La mise en œuvre des activités transversales telles l’audit du cadre
juridique et réglementaire en vue de son adaptation à l’économie
numérique, la mobilisation des financements nécessaires à la mise
en œuvre de l’ensemble des projets identifiés, sont autant de facteurs indispensables à l’émergence de la société de l’information
au Cameroun.
40
Axe Stratégique 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN STRATÉGIQUE
CAMEROUN NUMÉRIQUE
– Mettre en place une instance de coordination des travaux d’infrastructures publiques intégrant les différentes administrations (travaux
publics, transport, télécommunications, diffusion, énergie, eau, dé-
veloppement urbain, …) ;
– Mettre en place un observatoire national et des observatoires régionaux des services de commerce électronique ;
– Créer un cadre de concertation des régulateurs multisectoriels pour
coordonner le partage des infrastructures et encourager le partage
des infrastructures entre les différents secteurs ;
– Mettre en place un cadre de concertation donneur d’ordre, preneur
d’ordre et organismes de financement de l’économie numérique ;
– Mettre en place une plateforme commune d’identification des abonnés de réseaux de commerce électronique ;
– Mettre en place des centres/laboratoires de veille sécuritaire ;
– Mettre en place une structure de veille stratégique pour le développement de l’industrie numérique ;
– Mettre en place d’une Agence nationale de code ISRC (International
Standard Recording Code) ;
– Elaborer la stratégie nationale de cyber-sécurité et le plan directeur
de sécurisation des réseaux de commerce électronique ;
– Subventionner l’équipement des enseignants en ordinateurs et
connexions Internet ;
– Subventionner l’équipement des élèves et étudiants en ordinateurs
portables et connexions internet ;
– Mettre en place un fonds compétitif public-privé pour la R&D, dans
le numérique ;
– Mettre en place d’un fonds à capital risque pour le financement des
startups ;
– Réduire le coût de l’accès à internet haut débit dans les établissements d’enseignement supérieur ;
– Inciter les entreprises à l’utilisation des logiciels locaux ;
– Encadrer la sécurisation des plateformes d’échanges électroniques
en veillant au respect des normes et niveaux de sécurité en vigueur
;
– Relire les lois sur les communications électroniques, le commerce
électronique, la propriété intellectuelle, la cybersécurité, la cybercriminalité et le cyber-terrorisme au Cameroun, en associant toutes les
parties prenantes ;
– Faciliter l’implantation des entreprises/investisseurs étrangers dans
les technopoles nationales ;
– Inventer les mécanismes de financement de l’innovation publique et
privée ;
– Envisager des mesures fiscales ou réglementaires pour soutenir les
startups dans certains secteurs porteurs ;
– Elaboration d’un régime fiscal spécifique aux entreprises innovantes
du numérique ;
– Elaboration d’un cadre réglementaire relatif à l’implantation et la
gestion des entreprises du numérique ;
– Elaboration des Procédures de coordination des partenaires financiers ;
– Inciter au développement des formations à distance accessibles sur
Internet ;
– Sensibiliser les responsables des administrations et des entreprises
à l’utilisation des réseaux sociaux ;
– Faire l’audit légal et réglementaire du cadre juridique ;
– Faire l’audit et évaluation des programmes et projets du secteur ;
– Réglementer les activités des prestataires TIC (développeurs d’applications, fournitures de consommables, etc.) et définir un référentiel
d’assurance qualité et de certification des produits et des entreprises ;
– Mettre en place un cadre réglementaire favorable au développement des opérateurs alternatifs de télécommunications, en particulier dans le domaine des services à valeur ajoutée.
PLAN D’ACTIONS PRIORITAIRES
DE L’ÉCONOMIE NUMÉRIQUE
AU CAMEROUN
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 41
42
Axe Stratégique 1 : DEVELOPPER LES INFRASTRUCTURES LARGE BANDE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Généraliser l’accès large bande pour les citoyens, les entreprises et les ménages

43
Axe Stratégique 1 : DEVELOPPER LES INFRASTRUCTURES LARGE BANDE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

44
Axe Stratégique 1 : DEVELOPPER LES INFRASTRUCTURES LARGES BANDE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

45
Axe Stratégique 2 : ACCROÎTRE LA PRODUCTION ET L’OFFRE DES CONTENUS NUMERIQUES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Disposer de contenus attractifs développés, hébergés et utilisés au niveau local.

46
Axe Stratégique 2 : ACCROÎTRE LA PRODUCTION ET L’OFFRE DES CONTENUS NUMERIQUES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

47
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMERIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Accélérer la transformation numérique de l’administration et des entreprises pour accroître leur efficacité, transparence, compétitivité et productivité

48
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMERIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

49
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMERIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

50
Axe Stratégique 3 : ASSURER LA TRANSFORMATION NUMERIQUE
DE L’ADMINISTRATION ET DES ENTREPRISES
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

51
Axe Stratégique 4 : PROMOUVOIR LA CULTURE DU NUMERIQUE PAR
LA GENERALISATION DE L’USAGE DES TIC DANS LA SOCIETE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Améliorer la qualité de vie du citoyen par un meilleur usage du numérique.

52
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Mettre en place les conditions favorables pour susciter la confiance dans l’économie numérique.

53
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

54
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

55
Axe Stratégique 5 : RENFORCER LA CONFIANCE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

56
Axe Stratégique 6 : DEVELOPPER UNE INDUSTRIE LOCALE DU NUMERIQUE
ET ENCOURAGER LA RECHERCHE ET L’INNOVATION
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Disposer au niveau national des biens et services numériques produits localement.

57
Axe Stratégique 6 : DEVELOPPER UNE INDUSTRIE LOCALE DU NUMERIQUE
ET ENCOURAGER LA RECHERCHE ET L’INNOVATION
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

58
Axe Stratégique 6 : DEVELOPPER UNE INDUSTRIE LOCALE DU NUMERIQUE
ET ENCOURAGER LA RECHERCHE ET L’INNOVATION
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

59
Axe Stratégique 7 : ASSURER LE DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN
ET LE LEADERSHIP DANS LE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Assurer la disponibilité en qualité et en quantité des compétences humaines en mesure de répondre aux besoins de
l’économie numérique.

60
Axe Stratégique 7 : ASSURER LE DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN
ET LE LEADERSHIP DANS LE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

61
Axe Stratégique 7 : ASSURER LE DEVELOPPEMENT DU CAPITAL HUMAIN
ET LE LEADERSHIP DANS LE NUMERIQUE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

62
Axe 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES
Objectif Stratégique : Créer un environnement propice à l’essor du numérique pour le développement économique.

63
Axe 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

64
Axe 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

65
Axe 8 : ASSURER L’AMÉLIORATION DE LA GOUVERNANCE
ET DE L’APPUI INSTITUTIONNEL
Plan stratégique Cameroun numérique 2020
PLAN D’ACTIONS
PRIORITAIRES

DISPOSITIF DE MISE EN ŒUVRE
ET DE SUIVI- EVALUATION DE
LA STRATEGIE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 66
A- Dispositif de mise en œuvre
La mise en œuvre du plan stratégique de développement de
l’économie numérique requiert la participation efficiente des
différentes parties prenantes, à savoir le MINPOSTEL, les administrations publiques, le secteur privé, la société civile et les
partenaires au développement. Les organes de mise en œuvre
sont résumés dans le tableau ci-dessous :
1- Dispositif de suivi et d’évaluation du plan stratégique
1.1. Suivi – Evaluation
Le suivi de la mise en œuvre du plan stratégique de développement de l’économie numérique est particulièrement important. Ainsi, il s’effectuera à travers un processus continu de
collecte systématique d’informations, selon des indicateurs
choisis, pour fournir aux gestionnaires et aux parties prenantes,
des éléments sur les progrès réalisés, les objectifs atteints et
l’utilisation des fonds alloués. De plus, il permettra de s’assurer
que les programmes et projets prévus s’exécutent normalement, et en améliorera l’efficience et l’efficacité, le cas
échéant. Enfin, le suivi offrira l’opportunité d’identifier les
contraintes de la mise en œuvre des programmes et actions,
et d’y apporter des éléments de solution.
L’évaluation consistera en une appréciation systématique et objective des programmes identifiés dans le plan d’actions prioritaires, que ces derniers soient au stade de la conception ou de
la mise en œuvre. En effet, son objectif consistera à déterminer
la pertinence et l’accomplissement des objectifs, l’efficience en
matière de développement, l’efficacité, l’impact et la durabilité.
En conséquence, l’évaluation sera centrée aussi bien sur l’état
d’avancement de la mise en œuvre des programmes que sur
l’estimation des extrants, effets et impacts. Elle s’inscrira tant
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 67
MISE EN ŒUVRE ET DE
SUIVI- EVALUATION
Ministère des Postes et
Télécommunications
(MINPOSTEL)
Administrations et organismes sous –tutelle du
MINPOSTEL
Secteur privé
Société civile
Partenaires au développement
Directions techniques de rattachement des
actions à réaliser
Tous les Ministères, ANTIC, ART, CAMTEL,
ENSPT…
Start-up, Entreprises de téléphonie, équipementiers, ISP…
ONG, GIC ET ASSOCIATIONS diverses…
UIT, PNUD, CEA, CEMAC, CEEAC,
BANQUE MONDIALE, BAD, EXIM-BANK
CHINA, …
ASPECTS OUTILS OU ORGANES
DE MISE EN ŒUVRE
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 68
MISE EN ŒUVRE ET DE
SUIVI- EVALUATION
dans une perspective à court terme que dans le moyen. Quatre
types d’évaluation seront effectuées, à savoir :
– l’évaluation ex-ante ou à priori : elle interviendra au moment de la conception des programmes et projets et portera
sur la pertinence et la cohérence des projets par rapport aux
finalités et aux effets souhaités d’une part, et au contexte de
développement décrit par la vision 2035 et le DSCE d’autre
part. Elle veillera à la faisabilité du projet et à l’existence
d’objectifs opérationnels pouvant faire l’objet d’un suivi ;
– l’évaluation intermédiaire ou à mi-parcours : elle interviendra pendant la mise en œuvre, à peu près à la moitié du
cycle de vie du projet. Il sera question à ce niveau de faire
ressortir les éventuels écarts entre la mise en œuvre effective
et les objectifs initiaux. Les conclusions de cette évaluation
doivent aboutir à d’éventuelles corrections, soit dans la gestion, soit dans les objectifs même du projet ;
– l’évaluation concomitante ou chemin faisant : elle sera faite
tout au long du déroulement de la mise en œuvre du projet
et consiste en l’analyse continue de l’état d’avancement du
projet, du contexte, des réalisations faites et des résultats
acquis ;
– l’évaluation ex-post ou à posteriori : elle sera faite quelque
temps après la clôture du projet et rendra compte des effets
observés et de l’impact global.
Les outils de suivi /évaluation qui seront utilisés sont :
• les documents de projets ;
• les rapports d’étapes ;
• les enquêtes ;
• la logistique…
Par ailleurs, le suivi de la mise en œuvre de la stratégie devra
reposer sur le cadre normatif de suivi- évaluation suivant :
Un cadre logique clair du domaine du numérique : les objectifs visés, les activités/actions définies, les réalisations attendues, les résultats et impacts escomptés ;
Une répartition claire des rôles : elle permettra de lever les
chevauchements de responsabilités, de faciliter les opérations
de contrôle et d’étendre la pratique du suivi/évaluation (SE) à
tous les niveaux ;
Des ressources humaines qualifiées et en quantité suffisante et
des ressources financières adéquates affectées au suivi /évaluation ;
Une méthodologie claire et partagée : le suivi -évaluation du
plan stratégique va revêtir un caractère systématique et objectif. Il se réalisera de manière méthodique, logique et cohérente
sur la base de critères prédéterminés, pour être viable ;
Une mise en œuvre effective : la périodicité et la pertinence
des rapports produits seront assurées ;
Une utilisation des conclusions et recommandations : elle dé-
terminera la pertinence, l’opportunité et l’efficacité du suivi-
évaluation.
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 69
MISE EN ŒUVRE ET DE
SUIVI- EVALUATION
1.2. Dispositif de pilotage du suivi de la mise en œuvre du
plan stratégique
Au niveau politique : les différents acteurs prendront des décisions en vue d’améliorer l’exécution des programmes et projets du plan d’actions prioritaires du plan stratégique. Ces
décisions sont proposées par les Comité PPBS de chaque administration. De plus, ils valident, au début de chaque année,
les orientations, le cahier des charges, le plan de travail et le
chronogramme relatifs à la mise en œuvre du plan straté-
gique, définis par les Comités PPBS.
Au niveau stratégique : le suivi de la mise en œuvre et l’évaluation de la stratégie sont assurés par les Comités PPBS des
différentes administrations concernées.
Au niveau opérationnel : le suivi de la mise en œuvre et l’évaluation de la stratégie sont assurés par les Cellules de Suivi –
Evaluation (CSE) des Comités PPBS.
Leur rôle consiste également à définir les orientations, le cahier
des charges, un plan de travail et un chronogramme des activités à mener durant l’année budgétaire, pour le suivi et
l’évaluation des actions prévues par le plan stratégique. Les
Comités PPBS assurent aussi la facilitation et le développement
des synergies nécessaires pour la mise en œuvre efficiente de
la stratégie, à travers notamment les arbitrages sur des questions soumises à son examen et la prise de décisions exécutoires par le secrétariat technique permanent.
A la suite de la mise en œuvre du plan stratégique adopté,
une mesure de l’impact socio-économique des actions préconisées sera envisagée à travers le partenariat MINPOSTEL-INS
dont la convention a été signée le 14 janvier 2016 et qui va
permettre la mesure des indicateurs TIC et l’analyse des écarts.
Plan stratégique Cameroun numérique 2020 70
GLOSSAIRE/
ABRÉVIATIONS
A A
CE : Africa Coast to Europe submarine cable system
ANTIC : Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la
Communication
APECCAM : Association des Professionnels des Etablissements de Crédit
du Cameroun
ART : Agence de Régulation des Télécommunications
B B
AD : Banque Africaine de Développement
BEAC : Banque des Etats de l’Afrique Centrale
C C
AB : Central Africa Backbone
CAMPOST : Cameroon Postal Services
CAMTEL : Cameroon Telecommunications
CBSC : Cameroun to Brazil submarine cable system
CDMA : Code Division Multiple Access
CEA : Commission Economique pour l’Afrique (Nations unies)
CEMAC : Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale
CERT : Computer Emergency Response Team
CIIEJ : Centre Intégré d’Information pour l’Entreprenariat des Jeunes
CIRT : Computer Incident Response Team
CNPS : Caisse Nationale de Prévoyance Sociale
CSE : Cellules de Suivi -Evaluation
D D
GSN : Délégation Générale de la Sureté Nationale
DSCE : Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi
E E
GDI : E-Government Development Index
ENS : Ecole Normale Supérieure
ENSET : Ecole Normale Supérieure de l’Enseignement Technique
ENT : Environnement Numérique de Travail
F F
TTX : Fiber To The X (X= trottoir, bâtiment…)
G G
CI : Global Cybersecurity Index
GIC : Groupe d’Initiative Commune
I I
XP : Internet Exchange Point
IPBX ou PABX-IP : Private Automatic Branch eXchange – Internet Protocol
ISRC : International Standard Recording Code
N N
RI : Networked Readiness Index
M M
INAC : Ministère des Arts et de la Culture
MINADER : Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural
MINATD : Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation
MINCOMMERCE : Ministère du Commerce
MINCOM : Ministère de la Communication
MINEDUB : Ministère de l’Education de Base
MINEE : Ministère de l’Eau et de l’Energie

Related Posts

Leave a Reply

LocalHost Digital

LocalHost Digital est entreprise de technologies fondée et dirigée par L’ingénieur et Entrepreneur Camerounais Durrell NGOUANET. L’entreprise se spécialise dans le Développement de plateformes digitales (E-commerce, e-learning, e-services etc…), la Création de Sites Internet professionnels, le Développement d’Applications Web et Mobiles , le Développement d’applications Métier, l’UI/UX Design , ainsi que dans la Création Graphique et la Formation Pratique dans les différents métiers du Numérique.

Nos Apllications Récentes

RSS LocalHost

  • 18 meilleurs sites Web de Freelance pour trouver du travail en 2020
    Si vous êtes un développeur à la recherche de travail, vous savez probablement à quel point la tâche peut être épuisante. Cependant, il existe des sites Web de Freelance dédiés à aider les professionnels comme vous à trouver du travail. Dans cet article, nous énumérerons les meilleurs sites Web indépendants sur Internet. Qu’est ce qu’un site web de Freelance? Les […]
  • Tout savoir sur l’utilité d’un Logiciel de Gestion Commerciale ou de Points de Vente (POS/PDV)
    Si vous vendez un produit ou offrez un service, la mise en place du bon système de point de vente (PDV) peut changer la donne de votre entreprise. Un système de point de vente ou un logiciel de point de vente est une solution tout-en-un pour tous vos tracas de gestion d’entreprise. Un logiciel que vous […]
  • Qu’est ce qu’un logiciel de gestion de Point de Vente (POS)? Pourquoi et ou l’utiliser?
    Introduction Les logiciels de gestion de point de vente (POS) et de gestion des stocks sont destinés à tous les commerces de détail. Selon Wikipedia: Le point de vente (POS) ou le point d’achat (POP) est le moment et le lieu où une transaction de vente est effectuée. Au point de vente, le commerçant calcule le […]
  • 7 fonctionnalités essentielles de l’application de gestion de Point de Vente Optisales
    En 2017, le marché mondial des logiciels de point de vente représentait 12,9 milliards de dollars américains. Ce nombre devrait atteindre 30,9 milliards de dollars américains d’ici 2024 , soit un TCAC de 13,3% entre 2018 et 2024 Si le cœur de votre entreprise est de vendre des produits, vous devriez investir dans une Application de Gestion de […]
  • 10 fonctionnalités requises pour votre logiciel de gestion de points de vente
    Il existe de nombreux logiciels de gestion Point De Dente (PDV) disponibles sur le marché qui ont inondé les commerces de détail. Cependant, il est nécessaire de noter que chaque segment d’activité a ses propres besoins uniques en fonction de l’utilisation du logiciel de point de vente au détail . Une boulangerie au détail a besoin d’un type de fonctionnalités de […]
  • Formation développeur web à Douala au Cameroun
    Insertion professionnelle Cette formation Développeur web à Douala au Cameroun donne accès aux métiers suivants : développeur intégrateur web ; intégrateur web ; technicien intégrateur web ; webmaster ; développeur JavaScript ; développeur web. Qu’est-ce qu’un développeur web ? Le développeur web à Douala au Cameroun est indispensable dans une équipe de développement. L’informatique n’a […]
  • Boutique clé-en-main spéciale drop shipping par LocalHost Digital
    Profitez d’un site Internet e-commerce avec des milliers de références disponibles sur votre boutique ainsi vous pouvez vendre vos propres articles ou des articles en « Drop Shipping * » Vous souhaitez vendre sur internet. Mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?Vous voulez vous lancer dans le e-commerce mais vous ne savez pas quoi vendre […]
  • Comment faire un bon site web?
    Introduction Sites internet…la mutation marketing en marche ! Pour atirer de nouveaux clients et les conserver, les compétences et savoirfaire doivent se faire connaître ! En metant en avant votre expertise, en exposant et en valorisant vos offres, vous multplierez les sollicitatons potentielles de nouveaux clients ! Alors quels outils pour une communicaton plus performante […]
  • 30 Sites pour gagner rapidement de l’argent en ligne depuis chez soi
    Gagner rapidement de l’argent en ligne en restant chez soi c’est possible et dans cet article, je vais lister 30 sites qui rémunèrent vraiment. Ce sont des sites sur lesquels j’ai déjà gagné et récupérer de l’argent et l’inscription chez eux est gratuite. Pour certains d’entre eux, vous n’aurez pas besoin de vous prendre la tête […]
  • Comment écrire en gras, en italique et barré dans WhatsApp
    Vous ne le savez peut-être pas, mais WhatsApp a publié une mise à jour l’année dernière qui permet aux utilisateurs d’envoyer des messages en gras, en italique et barrés. Voici comment procéder: Étape 4. Si vous préférez envoyer votre message en italique, vous pouvez le faire en ajoutant un trait de soulignement «_» avant et après […]
error:
Ecrire
Besoin d'aide?
Nous sommes disponibles pour vous répondre tout de suite!!
Powered by